Églises protestantes et enfants placés : un ouvrage fait le point

La problématique des enfants placés de force constitue une page sombre de l’histoire suisse. En effet, beaucoup d’enfants et de jeunes placés à des fins d’assistance furent exploités et subirent fréquemment sévices et abus. L’ouvrage « Heim- und Verdingkinder – Die Rolle der reformierten Kirchen im 19. und 20. Jahrhundert » (enfants placés, le rôle des Églises protestantes au 19e et au 20e siècle), récemment paru au TVZ-Verlag, avec des contributions en allemand et en français, propose une analyse du passé. Il dégage en outre des pistes pour tirer les enseignements des erreurs commises.
© TVZ Verlag

Le livre « Heim- und Verdingkinder – Die Rolle der reformierten Kirchen im 19. und 20. Jahrhundert » est co-édité par Esther Gaillard, membre du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) et Simon Hofstetter, docteur en théologie. Les contributions mettent en évidence, aux dires de ce dernier « une connivence surprenante entre intervenants protestants et acteurs étatiques. Souvent, les autorités politiques n’avaient ni l’intérêt, ni les ressources, ni les compétences pour s’occuper correctement des enfants assistés, et les acteurs ecclésiaux (ou des associations) prirent le relai ». On peut donc constater qu’en raison justement de cette connivence entre autorités ecclésiales et étatiques, la surveillance et les contrôles ont souvent fait défaut.

Cet ouvrage est le résultat d’une journée d’étude durant laquelle des expertes et des experts venant de la politique, de l’administration, de l’Église et des milieux académiques discutèrent l’implication d’acteurs issus des Églises protestantes dans l’application des mesures de placement à des fins d’assistance. Les acteurs protestants furent impliqués à différents niveaux : des associations en lien avec les Églises protestantes géraient leurs propres maisons ou proposaient des places d’accueil et, souvent le pasteur du lieu donnait des renseignements ou faisait office d’« aiguillage » pour les placements d’enfants dans sa commune.

Le livre est disponible dans le commerce ou auprès de l’éditeur.