Les Églises du monde célèbrent la Réforme à Berne

Plus de 700 invités issus des milieux ecclésiaux et politiques et de la société civile célèbrent aujourd’hui les 500 ans de la Réforme lors d’un culte festif national. Sont présents le Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, le président de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) Gottfried Locher, le cardinal de l’Église catholique romaine Kurt Koch, la déléguée de l’Église protestante en Allemagne au Jubilé de la Réforme Margot Käßmann et l’archevêque de Cantorbéry Justin Welby.

C’est une première : un culte réformé à l’échelle de toute la Suisse. « Où est ton trésor, là aussi est ton cœur » (évangile de Matthieu), telle est la devise du culte festif national « 500 ans de la Réforme » auquel la FEPS a convié à Berne. Andreas Zeller, président du Conseil synodal des Églises de Berne-Jura-Soleure, accueille à la collégiale de Berne les délégués de l’Assemblée des délégués, des synodes et des directions des Églises de la FEPS, les représentants des œuvres d’entraide et missionnaires, des instituts de formation ainsi que des invités venus d’Afrique du Sud, de Chine, des États-Unis, de France, d’Autriche, de Hongrie, d’Italie, d’Allemagne et du Royaume-Uni.

« 500 ans d’Évangile pour toutes et tous, en paroles et en actes, voilà ce que nous célébrons aujourd’hui. Des générations de chrétiennes et chrétiens ont trouvé et trouvent au sein de l’Église protestante réconfort, force et orientation », souligne Gottfried Locher, président du Conseil de la FEPS. « 500 ans d’inspiration et d’accompagnement pastoral pour toutes celles et tous ceux qui attendent de la vie plus que le confort matériel. 500 ans sur les traces de Jésus Christ, avec confiance, ensemble et chacune et chacun au plus profond de soi. »

Le Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, par ailleurs co-président du comité de patronage du jubilé de la Réforme en Suisse, et Margot Käßmann, ambassadrice de l’année de la Réforme pour l’Église protestante en Allemagne, prendront la parole et ouvriront les festivités qui succèderont au culte sur la place de la Collégiale.

« Au cours des 500 ans de son histoire, que nous avons le plaisir de célébrer ensemble cette année, la Réforme a fortement contribué à faire vivre, dans notre société, l’esprit chrétien, avec son sens du dévouement et de l’engagement pour les plus faibles », a rappelé le Conseiller fédéral Schneider-Ammann. « L’engagement de Zwingli en faveur de l’éducation et de la responsabilité individuelle a largement contribué à l’autonomie du citoyen. Être réformé, c’est assumer en toute liberté sa responsabilité. »

Participeront au culte Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), Justin Welby, archevêque de Cantorbéry, Kurt Koch, cardinal au Saint-Siège et Jerry Pillay, président de la Communion mondiale d’Églises réformées. La cérémonie religieuse sera agrémentée par la projection de « La Réforme en projections » de l’artiste de la lumière Gerry Hofstetter et un quatuor de cuivres de l’Orchestre symphonique de Berne.