Conférence Femmes

La Réforme, épanouissement ou asservissement ?

Histoire(s) et portraits au féminin, de jadis à aujourd’hui

Mardi 9 mai 2017
Quartier Général de l’Armée du Salut à Berne

» Formulaire d’inscripition
» Dépliant PDF

Délai d’inscription: 24 avril 2017

Quelle place les femmes occupaient-elles au temps de la Réforme ? Hélas, les femmes ont laissé peu de traces écrites de cette époque. Cela dit, leurs écrits et ceux de leurs époux, frères, amis et ennemis donnent un aperçu captivant de la vie et de l’engagement de personnalités au féminin remarquables. Certaines ont rédigé des pamphlets, prêché et participé à des débats théologiques et politiques. D’autres ont hébergé des personnes réfugiées, soigné les malades et fondé des écoles ouvertes aux filles également.

Ces femmes de jadis, érudites et engagées, sont-elles des modèles, voire des pionnières en matière d’ordination des femmes ? Quel est le rapport entre l’idéalisation du rôle de la mère par les réformateurs et la mauvaise conscience tourmentant les mères professionnellement actives d’aujourd’hui ? La Réforme a t-elle été source d’épanouissement ou d’asservissement ? La question, controversée, promet des discussions animées.

Isabelle Graesslé a été directrice du Musée international de la Réforme à Genève pendant de nombreuses années ; c’est elle qui introduira dans le sujet du jour. Les ateliers de l’après-midi illustreront comment les préoccupations, impulsions et critiques des femmes et des hommes de jadis portent des fruits aujourd’hui.

Cette conférence est réalisée en collaboration avec les Femmes protestantes en Suisse (FPS). Agrémenté de musique et de quoi régaler les papilles, le vernissage du nouveau point de vue des FPS « La Réforme et les femmes – ici et mantenant » conclura la conférence.


La Conférence Femmes, fondée le 7 juin 1999, se compose de 45 membres disposant du droit de vote, et provenant de divers domaines, comme les Femmes protestantes en Suisse FPS et la communauté d’intérêts des théologiennes féministes. La Conférence Femmes, lieu d’échange et de connexion pour les organisations qui y sont réunies, traite de thèmes ecclésiaux et de politique sociale du point de vue des femmes. Elle transmet thèmes et demandes à la Fédération des Églises et les met en œuvre dans la politique ecclésiale.

L’entretien de contacts, notamment dans le cadre de l’Église universelle et de l’œcuménisme, constitue un but important pour la Conférence Femmes. La Conférence Femmes est représentée à l’Assemblée des délégués de la Fédération des Églises par deux femmes.

» Lignes directrices de la Conférence Femmes
» Règlement pour les conférences de la Fédération des Églises