Aumônerie de l’armée

© Armée suisse

La grande majorité des militaires sont membres d’une des deux grandes Églises nationales. C’est pourquoi celles-ci considèrent de leur devoir de mettre à leur disposition des pasteurs et des théologiens pour assurer leur accompagnement spirituel. Les deux Églises nationales détachent aujourd’hui quelque 250 aumôniers militaires, qui fournissent leurs services en tant qu’officiers de milice et qu’aumôniers spécialisés délégués par leur Église. Ces aumôniers se tiennent aux côtés des militaires dans les questions personnelles, les problèmes de service et les conflits. Ils ont également pour tâche de conseiller les commandants compétents.

En vertu de l’ordonnance de l’Assemblée fédérale du 4 octobre 2002 sur l’organisation de l’armée, l’aumônerie est un service auxiliaire de l’armée et lui est par conséquent subordonnée. L’état-major compétent a profondément réorganisé l’aumônerie militaire au cours des dernières années (notamment en ce qui concerne le recrutement de personnel et les conditions d’admission). La Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS a suivi cette réorganisation à la demande et en concertation étroite avec les Églises qui en sont membres.